Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le point du jour de l'écriture

Pas évident d'en faire tant... Comment pourrait-on faire,Pour tout faire Dans une vie seulement. Pas facile de lire et d'écrire en même temps. De cultiver son cerveau sur le Net et son dos au terreau. D'autant que nos déplacements Fréquents Nous mangent...

Lire la suite

Ca bouge...

Ca va ça vient, c'est descendu, ça va remonter Demain matin, lever tôt : départ 8 heures pour nos 800 kilomètres de remontée. Ici, taille de la haie, des althéas et des palmiers, taille pro de l'olivier et bêchage des plats-bandes terminés...! En Champagne,...

Lire la suite

Très bon week-end à vous

Nous faut-il prendre des habitudes ? Question bêtement idiote qui n'appelle aucune réponse censée... Question que le commentaire de Julie m'a pourtant fait me poser.Et bien oui, promis, je vais prendre l'habitude de travailler à mon livre en semaine et...

Lire la suite

Tête en jachères

PS le 15 mars : Mon écriture semble bien démarrée. A la demande de Julie et en réponse à d'autres souhaits, chaque vendredi je vous mettrai une petite note... La première sera en ligne dans la matinéeBises aux dames et saluts aux messieursAndré Laisser...

Lire la suite

Les deux chevaux de mon oncle 5/4

Les deux chevaux de mon oncle 5/4

L'attelage en ligne J’ai vous ai parlé des chevaux, des vaches écornées, du coq et de ses poules, de la naissance des lapins russes et du sort d’eunuques réservé aux mâles. Il me reste à vous présenter les deux chiens du paysage. Un mâle et une femelle,...

Lire la suite

Les deux chevaux de mon oncle 4/4

Les deux chevaux de mon oncle 4/4

Les lapins privés d'amours Quand j'étais petit, je n'étais pas grand. Ici endimanchés, ma cousine et moi devions avoir onze ans, A peu de chose près l'âge de quand on avait aidé ma tante à faire le castrage de ses lapins. "Taper de la patte comme un lapin",...

Lire la suite

Les deux chevaux de mon oncle 3/4

Les deux chevaux de mon oncle 3/4

Les lapins de ma tante La cour n'est pas très unie diront certains qui n'ont toujours vécu qu'en ville. C'est normal. La forme lui a été donnée par un lit de craie concassée, recouvert de cailloux, de tout-venant de rivière, terminé d'un peu de gravier,...

Lire la suite

Les deux chevaux de mon oncle 2/4

Les deux chevaux de mon oncle 2/4

Qui se souvient encore du temps des vaches à cornes Je reviens à la photo : Délabré le mur...? Non, un peu d'usure du temps qu'on appelle "patine". Les trous carrés du haut sont exprès, pour l'aération. On voit bien le volet qui pourrait les fermer si...

Lire la suite