Jeux et coucher d'un Roi

Publié le par aben

Batifolage de lumière


L'après-midi s'avançait
Le soeil encore jouait
Avec un gros nuage gris
Comme avec une pelote de laine
Un chat l'aurait pu faire.



Un vent coulis peut-être,
Ou seulement un courant,
A fait pencher les peupliers
Et couler l'eau du lac
A droite...
Où bien encore la main,
Maladroite,
Du photographe
A penché l'appareil...


 Le soleil sur l'eau s'est miré
S'est de nouveau caché
Pour encore un peu jouer
Derrière ce saule qui pleure
"Pas vu pas pris..."
Mais la photo, si !


C'était à l'heure où le jour en finit.
Comme un Roi de notre douce France
Entouré de sa cour,
Brillant comme un louis neuf,
Notre Majesté s'est allongée sur sa couche
Puis s'y est enfoncé,
Au plus profond du lit.

Lac de la Forêt d'Orient (près de Troyes)
le 2 novembre 2005


 

Publié dans Poésie

Commenter cet article

julie70 06/11/2005 12:44

C'est just un test, je viens de déposer une commentaire sur le dernier note et elle n'apparait pas, peut-être sur celle-ci oui. J'avais essayé, hier aussi, n'a pas marché.

Mais je lis ton blog chaque jour, sauf, tu figure en Dédé, comme, je croyais tu préférait.

Syl 05/11/2005 10:39

Coucou André,
Merci pour ces magnifiques photos du lac de la forêt d'Orient que je connais...
Merci également pour le lien vers mon blog, je viens de faire la même chose vers tien.
Bises et bon week end
Syl
Ps : Attention de ne pas mettre www devant le nom de ton blog lorsque tu as la gentillesse de laisser un commentaire car sinon on ne peut pas arriver jusqu'ici...

kheyliana 04/11/2005 15:44

Au fait, sais tu que tu me fais penser à Michel Duchaussoy?

kheyliana 04/11/2005 15:28

Ne t'inquiètes pas j'avais pas compris, j'y ai répondu : "on se verra" ?

aben 04/11/2005 11:58

Micheline ----- Bien sûr qu'on peut correspondre en dehors des blogs, tu as mon adresse mail... et ça marche.
Pour aller chez Papillllon, essaie de passer par mon lien, peut-être qu'il pourra te répondre un com...
En fait, je dis je dis... comme si je savais !
Je ne connais même pas le dixième de la face émergée de l'iceberg du Net...

Kheyliana ----- Merci à toi. Je suis passé chez toi ce matin, il devait y avoir un bouchon, ça n'avançait pas. J'ai voulu te laisser un com, je ne sais pas s'il est passé. "En saison de rhubarbe...", c'est le com que j'ai voulu laisser. Sorti du contexte, c'est sûr qu'ici ça ne veut rien dire.

Noisette ----- Merci aussi, mais pour l'équilibre, tu pourrais me dire de la même façon quand ça ne te plait pas. Des fois, même moi je m'perçois que ça n'est pas terrible. Mais des fois pas, et je reste dans l'ornière...

Mamounette ----- Il y a des jours comme ça, où l'on ose regarder le soleil en face. Des jours fastes en somme (comme en Picardie...)Je sais le tien plus chaud que le nôtre. Chacun autour du Monde a le même et pourtant différent. Je crois que le plus beau est celui qui brille dans l'oeil d'un enfant pauvre qu'il réchauffe.

Cléomède ----- Oui, quand on sait voir, le monde est merveilleux. Peut-être qu'on ne sait pas regarder tous les jours, mais grace à la générosité du hasard, il m'arrive aussi, de temps en temps, de voir.