Bravades tropéziennes

Publié le par aben

La fête au village
Faut-il croire tout ce qu'on en dit...?
Derrière les festivités et les tournages de films populaires, les yatchs et les milliardaires de passage, Saint-Tropez reste le village des enfants d'un monde industrieux.


Bien loin du défilé de badauds en recherche people qui sucent les glaces de Barbarac sur le trottoir ou qu'on trouve affalés dans les fauteuils de toile rouge de Sénéquier, admiratifs et jaloux de la fortune étalée sur le quai du Bailly...
Jusqu'en mai, le Tropézien fait ce qui lui plait. Ou essaie. Honorer ses anciens est ce qu'il sait faire le mieux.
Marins (militaires, pêcheurs ou marchands caravaniers)  paysans, (fromentiers, vignerons, chataîgniers ou simples gratte-la-terre...) artisans de métiers de nécessité : meuniers en souci de bon vent, bouchonniers écorceurs de chênes-liège, malaxeurs d'olives mures, presseurs de raisin gris, la vie du Tropézien d'autrefois s'accomplissait au travail, avec juste, de temps à autre, l'oasis de loisirs soustrait au temps de son métier.
Soit dit en passant et sans vouloir offenser, je trouve ces travaux d'un autre âge plus nobles et moins roturiers (pléonasme...?) que ceux des "métiers (dits) d'art" qui offrent aux touristes d'aujourd'hui des souvenirs dont l'utilité ne sera le plus souvent que de capter la poussière sur le coin d'un buffet. (Je sais de quoi je parle...)
Un monde qui pourtant, avant les grandes ruées des nuées de nus pieds de l'été, pérpétue en famille, loin des paparazzis et des opérateurs télé, les rites transmis de successions en successions, de générations en générations.

Chaque année depuis 440 ans, les 16-17 et 18 mai, se déroule la Bravade. Trois jours durant lesquels vous ne croiserez sur le port que de vrais Tropéziens venus de toute la presqu'île et aucun de plus loin.
Sauf à y être en famille, de parenté ou de voisinage, ou comme nous, d'adoption.

 Le village quand on entre dans le port, sans encore les grands bateaux parqués.

 La fête est familiale, les mamans transmettent à leurs filles...

 ...le goût des beaux atours. 

 

à suivre... lundi, mercredi et vendredi prochain.

 

Publié dans Villages de Provence

Commenter cet article

Martine de Brest 14/06/2007 19:41

Superbes costumes, ils n'ont rien à envier à ceux de la Bretagne !
Bonne soirée

ness 11/06/2007 19:05

très jolies costumes !!!!!!   a+  ness

aben 12/06/2007 08:14

Excuse-moi de ne pas t'avoir répondu, je n'arrive pas à aller chez toi par le lien qui est sous ton com.Merci d'être passée (avec ou sans "e", le pseudo me semble avoir le sexe des anges...)A+ quand tu veux, en espérant aller chez toi la prochaine fois

Sylviane 11/06/2007 10:57

Moi St Tropez c'est pas trop mon "truc" mais je dois avouer que lorsque je vois de si jolies traditions défiler sur mon écran, j'aurais presque envie d'être un jour là bas pour participer à la fête...
Bisous à vous deux, Syl

brigitte 10/06/2007 21:03

Tres belle fête et de tres beaux costumes ...
Bisous a Toi
Brigitte

ROSE 10/06/2007 14:48

Je fais un copier colle J’ai pas beaucoup de temps aujourd’hui , ils sont tres beau les costumes, je te fais des gros bisous et te souhaite un très bon dimanche après midi, sous un ciel bien ensoleiller  Biz ……………rose