Retour sur le printemps

Publié le par DD

Chaton gris, chaton marron

Si tous les chats
Dit-on
Sont gris la nuit,
Les chats gris le sont aussi le jour.

Ceux-là vont,
Une mère et ses petits,
De leur pas nonchalant
Sur le gazon d'une prairie.

C'est la fin du printemps.
Au dessus de leurs têtes
Les chatons du noisetier
Se balancent sous le vent.
Un oiseau s'applique à terminer son nid.
Dans l'herbe renaissante,
Pâquerettes, primevères et coucous
S'offrent aux abeilles.

Soudain,
Comme un jouet débranché,
Les pas de la chatte se figent...
Ses petits gris toujours batifolant
Elle dresse l'oreille, dodeline de la queue.

Là-haut,
Insouciant de la grise qui l'épie
L'oiseau content de lui
Pepie et se démène !
Bouscule la nature.

Un bébé chat aussi se bloque,
Scrute la jeune frondaison.
Plus prompt que sa mère, Il le voit en premier
Le chaton marron qui descend du nid sans trop se dépêcher.
Il ressemble à sa queue,
En tout petit.
Il ne peut pas le rater !
C'est maman qui sera étonnée

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Amidala, 25/06/2005 12:07

O___o heu... non j'ai po compris le code... ^^
ouaf
lol

SEXA WOMAN 24/06/2005 16:50

Tu as vu mon chat exposé dans mon blog ? Tes mots sont charmants et décrivent bien le printemps. Moi aussi le matin j'aime en prenant le petit déjeuner me réveiller en écoutant les oiseaux qui eux aussi chantent au lever du jour. La vie est vraiment belle. Amitiés

MimilafOlle 24/06/2005 16:07

t géniale amidala!:!!!!
miaou miaouuuuuuuu miiiaaaaaaaoouuuu
vous inquiétez pas, c'est un cOde...t'as compris amidala?

Amidala, 24/06/2005 15:12

miaaaaaaaaaaaou!

micheline84 24/06/2005 10:26

pas si bête le petit! de la chair fraîche ça vaut mieux que nos ratatouilles...quant on est chat!!
mais pas trouvé la tienne ..enfin celle des chiffres..on mangera l'autre,
un petit dessert s'il vous plaît !