Tout mon monde m'attendait...

Publié le

J'ai tondu la pelouse

Je viens de tondre la pelouse
Elle m'attendait
Après trois semaines de vacances
Elle s'était fait des cheveux.

Des grandes herbes à graines levaient leurs bras au ciel.
Un rossignol des murailles nous guettait
Perché sur un muret.
Il demandait à entrer dans le garage
Pour y pondre ses oeufs.
Si je l'avais laissé s'installer
Ses petits auraient crotté sur la voiture...
Je lui ai expliqué, il a insisté, j'ai résisté...
Le coeur gros
Je l'ai chassé et fermé le garage 

Dans l'herbe, un écureuil roux qui gambadait
S'est arrété
Dressé, il m'a regardé venir
Sur ma drôle de machine rouge pétaradante
Puis s'est réfugié,
Cétait un sage
Dans un tas de fagots 

Une tourterelle m'a suivi
Elle trouvait de quoi manger dans l'herbe fauchée
Puis une pie !
Un merle gris
A longé le grillage
En me regardant du coin de l'oeil 

De retour de vacances
Tout mon monde m'attendait

Première parution : le 30 mai 2005. 5 commentaires

Publié dans Poésie

Commenter cet article

Cléo 03/04/2006 21:41

Excellent ce poème!
Gros bisous à vous 2, tu sais je n'ai plus de temps non plus et ça ne va pas s'arranger parce que maintenant je vais travailler encore plus, j'ai besoin de sous lol. Je bossais déjà le dimanche matin, maintenant je vais en plus travailler un dimanche après midi sur 2 mais je n'ai pas le choix. Je ne t'oublie pas tu peux en être sûr

rose 31/03/2006 11:00


Et bien moi ces cette aprés midi que je passe la tondeuse, Une fleurs pour que tu passe une trés bonne journée ....................rose

sisi 31/03/2006 03:49

Salut j'ai bien aimer tes articles



euromillion resultat euro million resultat euromillions

sisi 31/03/2006 03:34

Salut j'ai bien aimer tes articles



euromillion resultat euro million resultat euromillions

François 31/03/2006 01:33

Pendant des années j'avais un couple de rouge-queue qui nichait sur une poutre de mon garage avec mon hospitalité bienveillante malgré, il est vrai, quelques petits cacas sur mon auto ...
Quel bonheur de les voir ruser pour revenir au nid alimenter leurs jeunes affamés.