Zizou le zozo

Publié le par aben

Pas vraiment sport,
le Capitaine


Gargarisme de journaleux et de buveurs de bière,
Le doux mot de "zizou" faisait vibrer les coeurs.
Exemple de sang froid et de maitrise de soi,
Zidane le magnifique
Est devenu tricheur.

Icône pour des jeunes
Pas si bien nés que d'autres
Du Monde entier Zidane était aimé,
Hier un but il a marqué,
Hier aussi il a craqué.
Fait sa justice lui-même.

De Gaspard de Besse
Jusqu'à Maurin des Maures
On peut aimer les hors la loi
Quand ils ont un grand coeur

Pas un Capitaine
Qui se venge
D'une offense personnelle,
Qui symbolise une France
Dont je ne suis pas fier...

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ROSE 31/07/2006 11:04

ROSE 27/07/2006 00:45

Coucou me revoilà, Eh ben oui une absence un peu longue dû a divers problèmes : 1° Très gros orages pendant trois jours le 10, 11, 12 juillet. (Pas Internet depuis le 12) 2° J’ai eu un accident de voiture avec ma Maman sans graviter (Que des dégâts matériels)  3° Incendie a coté de chez moi A St Zacharie (200 Hectares en fumée) 4° Et puis la canicule qui n’arrange pas ma santé. Voir mes billets pour plus de détaille sur mon blog Je te remercie d’être passé sur mon blog  pendant mon absence. J’ai plus de 15 jours de travaille en retard sur mon blog, je ne t’oublie pas, je vais essaye de te mettre un com  tous les jours pour te faire faire un petit coucou, Passe une très bonne journée Bisous……………….. Rose
 

:0091: 21/07/2006 07:40

Marie 11/07/2006 10:59

Dans le sport, restons "ZEN".Bisous et bonnes vacances.Marie

ROSE 11/07/2006 01:13

C'est mon avis sur Zidane !!!
J’aime le foot,
 Je m'étais persuadé que même en cas de défaite,
J’allais passer une belle
Soirée. Mais ma soirée n'a pas été belle.
Refroidie par la sortie manquée de Zidane.
Mais si ce coup de tête là est déplacé et condamnable,
Il n'est pas impardonnable.
Même si, comme vous sans doute,
J’aime le foot,
L’équipe de France et ses joueurs,
 Je dois vous avouer qu'en entamant cette finale,
Je m'étais persuadé que même en cas de défaite,
J’allais passer une belle soirée.
Alors, pensez,
Être battu avec tous les honneurs après avoir dominé la
Dernière heure et sur un tir au but qui frappe la barre,  c'était bien un scénario qui permettait de voir la vie en bleu quand même.
En se rappelant
Avec un peu de philosophie qu'il y a moins de deux semaines, on aurait signé des deux mains pour une sortie face au Brésil en quarts de finale.
 Mais ma soirée n'a pas été belle.
 Refroidie par la sortie manquée du champion qui a marqué quelques unes de mes plus belles années.
Un être exceptionnel.
 Non,
 Je ne connais pas beaucoup d'hommes reconnus comme
Les meilleurs du monde dans leur catégorie qui vous inspirent deux mots :
Générosité et humilité.
Dans une société arrogante qui construit des pseudo
Stars à coup de télé qui se dit réalité,
Zidane avait un vrai goût de fraîcheur.
 Il allait sacrément nous manquer.
Et voila que le dénommé
Materazzi a croisé sa route.
 L'histoire ne dit pas encore les mots
Qu’a prononcés l'Italien.
Ils devaient avoir cette sonorité qui déclanche les bagarres dans les quartiers chauds.
Là où l'on ne laisse pas passer l'insulte suprême sans la laver.
Là où certains mots ont un sens.
 Interdit.
 Mais j'arrête là.
Je vais commencer à justifier ce geste coupable.
 Car ce coup de tête là est déplacé et condamnable.
Mais pas impardonnable.
Donnons aussi du sens aux mots.
 Zinédine,
 Nous l'avons déjà pardonné.
 Parce que si c'est un « dieu » du football,
C’est un homme aussi. Qui nous ressemble.
Capable lorsqu'il est dépassé par une émotion de faire une belle connerie.
Je laisse ceux qui n'en
Ont jamais fait lui jeter les pierres et
Je pense simplement à sa tristesse.
A sa sortie ratée.
En me persuadant que,
Quand les images du geste coupable
Auront fini de faire le tour de la planète,
On pourra ne se souvenir que des bons moments.
Il y en a eu tellement…

Trés bon Mardi
 Gros bisous ..................................ROSE