Fraises en recettes

Publié le par aben

Mais alors, qu'en faire...?
Quand il y en a temps tant à faire, c'est à se demander ce que l'on peut en faire.
Vendredi, dans mon petit carré, j'en ai cueilli près de 2 kilos. Qu'on a mangé àç deux en deux jours. Facile. 
Dimanche matin, pour nos invités, j'en ai récolté 3 kilos.
Après la tarte aux abricots et l'échantillon de compote de rhubarbe (pour les amateurs), ça en a fait un peu trop. Il nous en est resté pour le soir, à sassiété, et même un peu pour le lundi midi : à peine une assièté...
Lundi matin il m'a fallu en recueillir : au plein de l'époque de récolte, c'est tous les jours que l'on a à se pencher sur le problême.
J'en ai pesé 4 kilos...!
Pour deux, ça faisait trop !

D'autant que j'avais encore de la rhubarbe à finir...

 Le plus simple et le meilleur serait de pouvoir les manger toutes lors de la cueillette

 Mais un panier de quatre kilos, il ne faut pas rêver !

 Alors j'en laisse nature, conservables quelques jours, dans le bas du frigo
Mais ça ne mène pas loin : le lendemain, il faut en recueillir

J'en fait aussi en préparation, qui se conservent un peu plus longtemps

Un voile de sucre en poudre au fond d'un compotier,
Une rangée de fruits fendus en deux,
Faces coupées sur le cristalisé,
Un voile de sucre en poudre par dessus,
Une rangée de fruits fendus sur le cristalisé...
Jusqu'en haut du compotier !
Un dernier voile pour terminer, mais attention :
J'ai bien parlé de "voiles"... pas de tempête de sable blanc!

(C'est la base campagnarde de ce que faisaient mes parents quand j'étais un enfant . Ils en cultivaient dans l'un de leurs vergers, et aussi dans la vigne. 
Pour ne pas laisser perdre, ils en avaient mis en bocaux, stérilisés dans l'eau d'une lessiveuse mise à bouillir sur un fourneau...
Ca n'était pas très bon... Ca leur donnait une odeur de foin mouillé, une saveur d'eau fade (je n'ai pas dit de fado...) un goût de rien venu d'ailleurs, et une couleur, un aspect : grisâtre, flasques, sans ressort... 
Ils n'en avaient fait qu'un fois, pour voir. On avait dû quand même les manger, c'était pendant la guerre : il ne fallait pas laisser perdre !)

Pour varier les saveurs des fraises nature, ils ajoutaient des fois un filet de vinaigre, ou un quart de verre de vin rouge qu'ils faisaient, ou seulement un peu d'eau. 
Aujourd'hui, j'aime toujours la façon vinaigre ou vin, mais aussi le filet de gin, ou le jus d'un citron .
Mais attention : je bien dit un filet, pas une pluie de déluge !  

L'astuce : quelque soit l'ajout de jus que vous déciderez de faire, il en faut donc très peu. Juste assez pour faire dégorger le fruit et le rendre plus moelleux. Très peu, mais sur chacune de vos fraises... Cela demande un peu de dextérité et de la précision.
Personnellement, je verse mon liquide dans une bouteille en verre
et je le projette en secouant, par toute petites giclées sur ma préparation,
le pouce fermant presque presque le goulot...
Je les laisse une paire d'heures au moins froid du frigo, qu'elles prennent un peu de temps à macérer. Si tout n'est pas mangé en un repas, il restera facile quarante huit heures pour finir tout le plat.

Pour servir, proposez de la crême fraîche, de la chantilly
(en bombe ? Beurk... quoique...) ou encore du fromage blanc, faisselle de préférence... ou du yaourt sans fioriture.
Petits gâteaux ? Moi je préfère le pain, que je trempe dans le sirop sucré des fraises qui s'est formé.
Tous ces ajouts au choix conviennent aux fraises nature comme à celles préparées.

Pour les recettes "cuisinées", je vous conseille http://www.recettes-de-cuisine.com. Ils proposent un "croustillant de rhubarbe et de fraises à la ricotta"  qui donne envie de l'essayer...

(PS : Demain, je m'absente pour huit jours. Que ça ne vous empêche pas de venir me voir, je trouverai vos messages en rentrant.
Je sais qu'il me reste un épisode de la visite du village de Gassin à mettre en ligne. Ce sera pour mon retour.)

Publié dans Je cuisine...

Commenter cet article

Naturella 19/06/2006 17:35

qu'en faire ? qu'en faire ? mais invite-moi bon sang de bonsoir !!! j ;-)) je vais te les finir en 2 temps 3 mouvements moi tes fraises !!! j'adore ça !!!!
Mille bises sucrées

xxx 19/06/2006 14:22

jolies fraises... hmm!

François 18/06/2006 01:46

Cher André,
Abondance de biens ne nuit pas, dit le proverbe.
Je t'envie car moi je les achète fort cher et elles sont fades.
Amitiés du soir.

micheline 17/06/2006 17:25

et on remarque encore des trucs..en commun , ça fait plaisir:  "moi, je préfère le pain".."la chantilly en bombe ?,beurk! ça corrompt le goût  ..mais ça fait joli...  quant aux surplus t\\\'aurais pas dû te plaindre.lol!

ROSE 16/06/2006 15:20