La feuille tilleul

Publié le

La petite fille en vert

La Petite fille en vert était tout à l'envers ce matin
La feuille, encore sur l'arbre hier, était par terre
L
e vent s'était levé, dans la nuit, sans trop de bruit,
our ne pas éveiller la petite fille couchée...

Elle l'avait retrouvée,
L
a feuille,
Agrippée au grillage,
Tout au fond du jardin, face contre terre,
Qui ne voulait pas partir... 

Née du tilleul au printemps
Elle avait dansé tout l'été dans le vent,
La feuille.
Avait regardé la petite fille jouer comme elle,
Les cheveux agités par le vent. 

Elle voyait à présent,
La feuille frissonnante de vent,
Le visage de l'enfant q
ue du haut de son arbre
Elle n'avait pu connaître,
Les yeux bleus et doux de la petite fille en vert 

"S'il te plaît, viens me tirer de là..." 

La petite fille en vert était entrée dans le jardin,
Malgré ses mocassins à ne pas souiller de terre,
L'avait prise entre ses mains,
La feuille au dos marron et ventre clair
Et couchée bien au chaud,
Entre deux pages de son livre de nature,
L'une paire et l'autre mère. 

Une feuille entre deux pages,
Nature contre nature,
Elle y dort encore
La feuille-tilleul de la petite fille en vert.

Première mise en ligne, le 23 avril 2005, 2 commentaires (Julie et Micheline)

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mamounette 21/03/2006 18:38

Encore de jolis mots... écrits avec facilité semble-t-il...
Amitiés

rose 21/03/2006 18:19


Trés joli texte pour un debut de printemps sous la pluie ,trés bonne soirée ................rose

kheyliana 21/03/2006 18:14

tu nous parles si bien du temps qui passe ...

Joël 21/03/2006 12:58

Bonjour André, c'est la panique sur les blogs encore...Il est vraiment très beau ce poème. Bonne journée à tous les deux. Joël.

Naturella 21/03/2006 09:00

Une bien jolie façon de commencer le printemps, Aben ! Mille bises