La rhubarbe continue de pousser : à la gourmandise !

Publié le par aben

 L'apprentissage commence par la compote  

 

 

 Elle continue de pousser la rhubarbe de mon jardin. Au grillage de mon voisin qu’elle en est arrivée. Cette année encore elle sera généreuse.

                                 L'art d'éplucher la rhubarbe : ne décoller que la peau fine ! 

J’ai commencé à en cueillir, que je fais en compote. D’ici à quelques jours, elle repoussera, qu’on pourra re-cueillir, jusqu’à la fin de juin.

                                         On peut couper plus petit, moi je laisse les morceaux assez gros... (ici, il y en a 1K°)

Un peu d’eau - ou de vin - au fond d’un grand faitout (un tout petit demi verre, juste pour que ça n’accroche pas) des tronçons de tiges rouges de la longueur de moitié de ma clé USB, jusqu’à mi hauteur du récipient, plus un petit cinquième de paquet-papier de sucre à fruits (maximum : je n’en mets qu’un huitième pour un kilo) versé sur le dessus, sans mélanger : que ça n’aille pas caraméliser au fond… J’ai mis au feu à 14 heures… Position sur 6 sur mon échelle de 12 durant le premier quart d’heure, je descendrai à 4 pour finir la cuisson.  

Le temps ? Celui qu’il faut pour que le fruit transpire jusqu’à baigner dans son jus sans le laisser brunir. J’irai jeter un œil, de quart d’heure en quart d’heure : j’aime une rhubarbe qui garde de sa tenue sans croquer sous la dent…  

Je l’ai laissée mijoter une heure, au 4 après le premier quart d’heure.  
 

 

                                          Photo prise 20 minutes après le début de cuisson, je vais laisser à 4 encore une petite heure

J’oubliais : ce midi, je nous ai fais deux beaux loups de Méditerranée au barbecue. Il restait du citron...je l'ai pressé sur ma compote…   

A l’heure du dessert, je me sortirai un ramequin. J’y verserai deux grandes cuillerées de mes morceaux fondants, pas encore délités et les couvrirai d’un yaourt amer. Certains lui préfèreront du sucré, du yaourt au citron, ou un peu de crème fraîche. C’est selon et c'est chacun pour soi au moment de servir. 
C’est si bon… quand le médecin l’autorise. 
  

                                          Et voilà : elle est pas belle ma compote...?

 

 Demain, je vous dirai les façons que je sais de faire la tarte à la rhubarbe  

 

Publié dans Je cuisine...

Commenter cet article

rose 11/05/2006 23:23


 Bonsoir, Je suis très en retard pour te poster mon message, j’ai passais mon après midi a la clinique a Aubagne, j’avais 4 examens a passé les bronches, les poumons, le cœurs, et pour  asthme la totale, je suis très contente des résultats, je reprend mon traitements comme il y a un mois, pour moi c’est super plus de perfusions et de cortisol, je vais être beaucoup moins assommer et sortir un peu au jardin, je repasse te voir demain ,bonne nuit  …………..ROSE

 

GUYL 07/05/2006 16:42


MERCI pour ta visite,
je n'ai jamais gouté la rhubarbe et ta compote à l'air délicieuse !!!très belles photos, quelle chance d'avoir des produits frais de ton jardin, c'est tellement meilleur....
Amicalement GUYL

rose 07/05/2006 13:27

micheline 07/05/2006 08:44

bon je pense que mon com va partir que ce n\\\'est pas jour de caprice mais comme j\\\'ai dit ailleurs il faut frapper avant d\\\'entrer: toc sur Ctrl!!  ....(Raffinement de sécurité?)

lumi 07/05/2006 06:12

merci pour tes aimables renseignements ....et maintenant on attend la tarte à la rubarbe !