Inventaire d’après guerre

Publié le par aben

 A chacun son ticket   

 

Restrictions et dommages de guerre
suite de l’inventaire à la Prévert

 

  • Une carte individuelle d’alimentation, délivrée en 1946, titre 3021, 
  • Une déclaration de dommages de guerre pour le vol d’une voiture et de deux bicyclettes. 
  • Ma carte de vêtements et d’articles textiles, délivré à mon nom le 20 août 1942. (J’avais sept ans)  
  • Celles de chacun de mes parents  
  • La carte de tabac de ma mère, qui n’a jamais fumé, timbrée de la contribution aux dépenses de l’Entr’aide Française. 20 francs en 1946  
  • Une carte de circulation temporaire autorisant mon père à se déplacer dans tout le département de l’Aube, du 19 octobre 1939 au 18 janvier 1940. 
    Cela sent le vieux papier.

Publié dans Témoignage

Commenter cet article

Cléo 04/02/2006 18:12

J'adore le et  les vieux papier (s)
Mon papa aussi a des trucs comme toi. C'est très précieux à mes yeux. Ils étaient en zone occupée
Gros bisous mon ami

aben 04/02/2006 18:23

La vie que les plus jeunes ont à mener aujourd'hui, les habiitations moins spacieuses qu'autrefois, l'absence de grenier, de dépendances, auront raison de bien des vieux papiers... C'est la vie !Bises de ma campagne

Syl 02/02/2006 04:39

Oui, documents à garder précieusement comme tu l'as fais et à transmettre surtout car ils sont l'histoire.... ton histoire également.
Bises, Syl

aben 02/02/2006 08:44

Je ne peux te faire que la même réponse qu'à Marie... (qui n'engage que moi), et te remercier de la fidélité de tes passagesCiel bas sur l'Aube ce matin

Marie 01/02/2006 14:12

C'est peut être de l'ancien mais c'est du vécu.Ce sont des documents chargés d'histoire.Bises et bonne journée.Marie

aben 02/02/2006 08:40

Ce serait bien si, comme les grains de sable du Petit Poucet, ça pouvait aider certains jeunes "désorientés" à retrouver leur chemin. Le présent nous vient du passé l'avenir se construit dessus... enfin, c'est mon avis.

stella 01/02/2006 10:13

coucou
si je comprends bien, ta mere devait payer 20 f pour des cigarettes qu'elle ne fumait pas !
la vie ne devait pas etre facile !
bonne journee

aben 02/02/2006 08:29

C'est mon Papa qui en profitait. Il fumait sa ration, celle de sa femme, et un peu qu'il récoltait dans son jardin. Comme la plupart des hommes de ces années de rationnement