Inventaire selon Prévert

Publié le par aben

 Avec le peu qui reste, on ne peut guère qu'imaginer…  

 

Au fil des générations  

 

  • Une pièce de 2 Fr de 1920 
  • La même, de 1940  
  • Une autre de 1 Fr, de 1905,  
  • La même : 1920  
  • Une troisième identique, de 1940.  
  • Une encore, mais différente, de 1943 :
  • Travail famille patrie !  
  • La même encore enfin, de 1947 :  
  • Liberté égalité fraternité.
     
  • Un collier à médaille de Vierge,  
  • Son enfant dans les bras.  
  • Une médaille commémorative du baptême
    du fils de Napoléon lll, gravée :
    "Napoléon Eugène Louis Jean Joseph",
    baptisé en l’Eglise Notre Dame de Paris,
    le 14 juin (l’année est illisible)  

  • Une montre pendentif, transformée en bracelet.  
  • Les palmes académiques.  
  • La médaille du travail d’un aïeul,
    à l’effigie de "Napoléon Louis Eugène"
    Prince Impérial,
    « donnée » en 1869 par l’Empereur
    à Pierre Coste, un aïeul chef de culture
  • Cent-cinquante ans de passé
    Enfermés dans une boîte
    En âge de désuétude.


Publié dans Témoignage

Commenter cet article

kheyliana 30/01/2006 13:47

Le camay de mon arrière arrière grand-mère, le collier de perles (fausses) de ma grand-mère mais chéri par mon cou :-), une bague offerte par une amie pour mes 18 ans, mais trop petite mainteant...
voilà ma boite à souvenirs qui sera transmise un jour ...
bisous

aben 31/01/2006 08:22

Il te reste du temps pour la remplir...As-tu reçu mon mail...? ...ne te crois pas obligée de lire l'histoire, je ne connais pas trop tes goûts, j'ai mis ce que j'avais sous la main.Bises fraîches

Marie 30/01/2006 13:10

Au fond d'un tiroir, au fond de ma mémoire,Je garde des souvenirs.Qui me font rire.Ce bien précieux,Est un monde merveilleux.Bisous et bonne journée.Marie

aben 31/01/2006 08:17

Merci Marie pour cet écho en vraies rimes de vers...Bises en retour

micheline84 30/01/2006 06:14

ces petites choses précieuses qui dorment au fond des boîtes..
planque les bien  ça peut faire envie 
bisous 

aben 30/01/2006 09:57

Je crains que ces petites choses n'intéressent que moi... Je suis de ceux qui ont toujours eu besoin de racines pour pousser. . . Ca fait un peu démodé à l'ère de la  communicabilité mondialisée et des précarités, tant de l'emploi que de l'union des couples. Notre monde évolué (trop?) paraît se nomadiser.Je t'embrasse

Alexandre-Gabriel 30/01/2006 03:19

Une boîte en âge de désuétude mais probablement remplie de mille souvenirs et d'autant d'émotions. Je te souhaite une bonne semaine. Gros bisou.

aben 30/01/2006 09:47

Tu as raison... J'espère que tu as commencé à en mettre dans ta boîte à toi, des souvenirs pour plus tard...? C'est de ton âge...Encore que, le plus souvent, ceux que l'on retrouve ne soient pas ceux que l'on croit.Bisous

Naturella 30/01/2006 00:47

Si tu as le temps Aben, procure-toi un jour le magnifique livre pour enfants qui s'intitule "magasin zinzin", c'est un inventaire à la Prévert qui devrait te plaire....bises

aben 30/01/2006 09:43

C'est gentil de faire remarquer à tout le monde que j'ai gardé une âme d'enfant. Des fois, des grands me croient de leur âge. C'est gênant...  Merci du tuyau.Bisous