Le jour où j’ai fait pipi dans ma culotte

Publié le par aben

 Souvenir de maternelle  
 

Je me souviens d’avoir été vexé  

 

Un grillage seulement séparait notre jardin de la cour de l’école maternelle.
Dés ma première rentrée, j’y suis allé à pied. Ma Maman me guettant devant notre grille, ma Maîtresse m’ouvrant le portillon.
Je n’en ai de souvenirs qu’excellents. Sauf un : le jour où j’ai fait pipi dans ma culotte n’a pas été, pour moi, un bon jour…

Non pas que l’on m’ait grondé, ni même que l’on se soit moqué, mais je me souviens encore d’avoir été vexé…


 

Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

pauline 30/01/2006 12:12

A Naturella,c'est très gentil ton idée, possible aujourd'hui mais ..dans ce temps d'hier à l'époque je vois mal laver, sécher un pantalon en un clein d'oeil

aben 31/01/2006 08:13

Il y aurait donc anachronisme : Les moyens étaient absents au moment des faits ! Comme pour ce qui est du "pantalon" : à l'époque, les enfants étaient en "culottes courtes" ...Je chipote. Bisous

micheline84 30/01/2006 06:24

je suis  seulement allée voir Naturella :c'est tellement sympa ce qu'elle dit.
mais tu ne dis pas si ta maîtresse à toi a été aussi gentille.et comment s'est terminée l'histoire  :  à la maternelle , pas si grave??

aben 30/01/2006 08:44

On ne s'est pas moqué et on ne m'a pas grondé. On m'a envoyé me faire changer chez ma Maman : entre le portillon de la cour de l'école et notre entrée de cour à nous, il n'y avait guère plus de vingt mètres. Non, ça n'était pas si grave... Je me demande même si je m'en serais souvenus si j'avais reçu une fessée...?Pas si sûr. Peut-être que ça m'aurait libéré de ma honte : J'aurais payé ! Tandis que là, que l'on s'apitoie au lieu de se fâcher, ça avait dû m'amené à m'apitoyer sur moi. Et c'est quand on s'apitoie sur soi, qu'on est malheureux...Enfin, ce que j'en dis, c'est juste une piste à psy !Je t'embrasse

pauline 29/01/2006 23:45

Je comprends ce sentiment ,ce n'était pas jour de chance .
Bonne semaine  :-)

aben 30/01/2006 08:30

Il y a des jours comme ça, où on voudrait rentrer sous terre. Et pas seulement quand on est petit...

Alexandre-Gabriel 29/01/2006 17:02

Comme quoi il y a des petites choses qui ne nous quittent jamais ! Bonne semaine et gros bisou.

aben 30/01/2006 08:28

Bonne semaine aussi. J'espère que tu as passé un bon dimanche : c'était la fête...! Non ?Gros becs et gros poutous

Syl 29/01/2006 11:07

C'est vrai qu'il y a des souvenirs comme ceux là qui s'accrochent à nos mémoires....
Bisous et bon dimanche, Syl

aben 30/01/2006 08:25

Je suis déjà passé te voir : impressionante ta table des matières...Je t'embrasse