Lettre à des amis (e)

Publié le par aben


Chers tous,

Aujourd'hui, j'vous écris une petite bafouille, juste pour tout vous dire :
Hier, déplacement à Paris.
Parti tôt, rentré tard, je n'ai pas eu de temps pour passer vous voir.
Aujourd'hui aussi je suis de sortie. On passe la journée ches des amis.
Je n'aurai donc encore pas le temps ( comme chante David). Sauf peut-être d'aller chez quelques uns, du début de ma liste de liens.
En principe, chaque jour, je passe chez tous mes liens actifs (une douzaine). En second je réponds aux amis qui m'ont laissé un com. Après, s'il me reste du temps, je m'attelle à ma note. Quelques mots, une photo, selon l'inspiration...
Demain (jeudi donc), je reprendrai ma cadence.
Jusqu'au 23.
Le 24, ce sera le réveillon
Le 25, la fête des enfants.
Le 26, on descend en Provence.
Là-bas, j'aurai bien mon PC/portable, mais pas l'ADSL. Au prix du bas-débit, je ne me connecterai que pour mes mail, et pour ma banque. Je n'ai plus de banque à guichet depuis longtemps, je reçois mes retraites et je fais tous mes paiements par le net. Même mes impôts je les paie par virements.
 Bon...!
Retour en Champagne le 14 (ou le 15).
Il ne me reste donc qu'une semaine avec vous, suivie d'une quinzaine sans.
Que vous aimiez ou pas les réunions de famille... j'ai encore un peu de temps pour vous souhaitez un bon Noël.
Je sais, (ou plutôt je comprends -ou pour le moins j'essaie) c'est pas toujours évident la famille.
Mais croyez-moi : c'est important de faire avec, et de "bien" faire.
Demandez à ceux qui n'en ont pas...

Bises-bisous

Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article

Naturella 16/12/2005 19:20

Cher Aben, que les fêtes de Noël en famille te soient douces et chantantes, que ton coeur soit comblé. A très bientôt,t'embrasse fort.
N

cleomede 15/12/2005 19:13

Je reste seule aux réveillons et je préfère. Je déteste tellement ces fêtes!
Grosses bises sur tes 2 joues

aben 16/12/2005 09:09

Je peux ausssi comprendre ça...
Je ne suis pas très "fêtes" moi non plus. Il faut un peu me forcer pour démarrer.
Je t'embrasse sans qu'on allume les bougies...

Eric 15/12/2005 13:21

T'inquiètes, on attendra et puis comme tu le dis la famille c'est plus important que le reste.
Pour tes histoires de banque et du reste ça me fout hors de moi de savoir qu'on ne peut même plus passer à un guichet pour avoir une vraie relation avec l'umain.
Encore un truc du progrès qui nous enferme un peu plus dans un cocon.
Bonne fêtes de fin d'année Ben
Bon voyage
Amitiés

aben 16/12/2005 09:02

Pour ce qui est des guichets, tu as raison : on ne voit que le reflet de notre tête dans le distributeur de billets. Quand aux services bancaires, certaines enseignes font une telle pub pour esclavagiser les gens en les surendettant que je trouve ça indécent.
Ce que je dis, c'est juste ce que je pense... On peut penser autrement.
Bonnes fêtes à toi aussi et à ta petite famille, sans oublier les chats...
Amitiés

Papillllon 15/12/2005 12:54

Ben, en parlant de famille... Pourriez nous dire quand vous montez à Paris, c'est vrai quoi, on est sur la route quand même. Il est pas bon notre café ? ;-)

aben 15/12/2005 17:56

Ben en se levant à six heures pour arriver où tu sais vers dix heures, on a eu un premier rendez-vous le matin. On est ressorti de là à plus de midi. Gaston Matter et sa femme nous attendaient pour déjeûner chez eux. Ils habitent par là
On avait un second rendez-vous au même endroit que le premier, pour 16H45, qui a été retardé de trois quart d'heures.
On est repassé devant la bretelle de la 104 Est un peu tard pour le café...

julie70 15/12/2005 08:22

Bon fêtes de famille! ayant lu tes lettres de jeunesse envoyées à tes parents pendant ta longue période militaire, je sais que tu as le sens de famille extrèmement développée : c'est une de tes grandes forces et qualités. Bonnes fêtes!

Pour une fois, moi aussi je les passerais dans une famille, même si un peu plus éloignée, mais qui m'attendent avec joie. Mais, eux, ont de lien et j'espère pourvoir continuer de là.

Nos priorités sont les plus importants, ceux chers à nous, et nous allons attendre, avec patience, ton retour.

aben 15/12/2005 17:46

Merci Julie de ces mots gentils. J'ai les mêmes pour toi en retour.
Tu sais quoi ? Le livre que j'ai fait relier... je ne sais pas ce qui c'est passé, ils m'ont mélangé les pages ! C'est pas grave, mais je n'en ai même plus un pour moi. Je devrai recommencer à imprimer et faire relier. Fin janvier...
Bonnes fêtes et beaucoup de bonheur avec les tiens.